Article précédent
Article suivant

La gestion d’image, est-ce fondamental pour réussir sa carrière ?

30 janvier 2019

Nous vivons dans un monde où l’image a de plus en plus d’importance. Que ce soit dans l’acte d’achat au quotidien, dans les différentes publicités ou encore pour faire décoller sa carrière professionnelle, tous secteurs d’activité confondus. Bien évidemment, le sport n’échappe pas à la règle. D’ailleurs avec les moyens de communication toujours plus nombreux, il est de plus en plus difficile de contrôler son image. L’écosystème est complexe. Se côtoient, pèle mêle, des journalistes, des marques, des entraineurs, des fans… Chacun a son mot à dire et la moindre incartade peut-être payée cash par le sportif.

Lundi dernier, l’Equipe 21 proposait un documentaire sur le footballeur Samir Nasri. Joueur de très haut niveau, le marseillais aujourd’hui trentenaire souffre depuis des années d’une image controversée. Tant est si bien qu’au crépuscule de sa carrière sportive, celle-ci laisse un goût d’inachevé et de gâchis compte tenu de son talent intrinsèque …

Samir Nasri a été confronté très tôt à des guerres d’égos, faisant face à des inimitiés tenaces au sein du vestiaire qu’il fréquentait, que ça soit en club ou en Equipe de France. Même s’il n’est pas exempt de tout reproche, le natif de Marseille n’a, à l’époque, pas pris en compte l’extrême importance que c’est différentes « affaires » allaient avoir sur sa carrière sportive. Car sa carrière internationale a été stoppé en 2014, à l’âge de 27 ans seulement. Le sélectionneur de l’époque a peut-être jugé qu’un tempérament aussi affiché et aussi encombrant pouvait nuire à la cohésion d’un groupe. Alors certes, tout n’est pas qu’image, et peut-être que le joueur n’a pas fait les efforts et les sacrifices nécessaire à la prolongation d’une carrière de très haut niveau sur le long terme. Mais l’image renvoyée par le joueur était sans doute un poids trop important à surmonter pour le jeune homme, mais aussi pour le sélectionneur national.

Nul doute qu’avec de meilleurs conseils, un entourage plus sain, à la recherche de la réussite à long terme du joueur, le marseillais aurait réaliser une toute autre carrière, avec comme point d’orgue, le titre de Champion du Monde 2018 …