Gestion de l’après carrière et reconversion

Lorsqu’un sportif de haut niveau décide de mettre fin à sa carrière sportive, certains considèrent cette décision comme étant « une petite mort ». En effet, le sportif cesse de pratiquer sa passion et ne reste plus que l’homme. Une partie de celui-ci doit donc se réinventer pour continuer à exister. Cette réflexion autour de l’après carrière est très importante.

Plusieurs sportifs ont écrit sur le sujet, afin de partager leur sentiment souvent difficile, concernant cette période de leur vie. C’est le cas de Raphaël Poulain, ex joueur de Top 14, qui confie avoir perdu la raison à la fin de sa carrière sportive. Si les sports avec les salaires et primes sportives plus importantes sont plus touchés que les autres, le profil de chaque sportif est aussi déterminant.

Pour Bruno Martini, ex gardien de l’équipe de France de Handball, la reconversion doit être pensée « le plus tôt possible », afin de ne rien faire dans l’urgence. Dans le processus de réflexion, les valeurs associées à la personnalité du sportif sont primordiales. L’homme doit se connaître mieux que le sportif pour se réaliser personnellement dans la suite de sa vie.

Chez les jeunes ce type de discours passe moins bien que chez ceux qui ont « plus de bouteille ». L’aspect temporel est ici évident. Mais il convient de sensibiliser les sportifs de haut niveau au plus tôt. Le rugby donne l’exemple en matière de reconversion, puisque bon nombre de joueurs de haut niveau ont une activité en parallèle : Lionel Nallet (pièce mécanique), Imanol Harinordoquy (marque de vêtement), Vincent Clerc (événementiel sportif) …

Globalement, les divergences de profils influent sur la précocité et la qualité de la préparation d’une après-carrière. Que l’on soit homme ou femme, sportif international ou non, et dans un sport collectif ou individuel, la gestion de la retraite sportive varie beaucoup. Ce sont ces paramètres qu’il faut connaître afin d’appréhender au mieux l’après carrière. Plus la prise de conscience intervient tôt, meilleur sera le développement de cet après carrière.

Enfin une dernière donnée entre en compte : l’entourage du sportif. Qu’il soit familial ou amical, celui-ci doit toujours avoir pour seul objectif : l’accomplissement personnel du sportif et de l’homme qui est derrière celui-là.

 A4DYF4H2G6

Écrire un commentaire

Votre adresse email ne sera pas communiquée. Les champs à remplir obligatoirement sont marqués d’un astérisque.