Les produits financiers : des solutions d’investissement

Ci-dessous, voici une liste non exhaustive des placements financiers qui sont envisageables :

* Le contrat d’assurance vie

Le contrat d’assurance vie a pour objectif de se constituer, grâce à des versements, un capital ou une rente dans un futur plus ou moins proche.

L’assurance-vie bénéficie d’une fiscalité avantageuse. Celle-ci diffère en fonction de la durée de détention des contrats et des conditions particulières que vous avez inséré dans le contrat. En effet, l’assurance-vie est un placement financier qui est proposé par une compagnie d’assurance. Le capital versé produit des revenus qui peuvent être récupérés à tout moment par le souscripteur, tout en n’oubliant pas les possibles plus-values que vous aurez accumulés.

Le souscripteur a le choix entre, investir son épargne dans un support garantissant le capital (le fonds euro), ou dans de nombreux supports comme les fonds actions ou obligataire, ou bien même désormais dans de l’immobilier au travers de SCI ou SCPI (les Unités de compte).

* Le compte-titres et le PEA

Le compte-titres est un support permettant l’investissement de valeurs mobilières françaises, européennes et internationales. Ces valeurs mobilières sont globalement constituées d’actions, obligations, warrants, Organisme de Placement Collectif en Valeurs Mobilières (OPCVM), Société d’Investissement à Capital Variable (SICAV) ou encore Fonds Commun de Placement (FCP). Ainsi, le compte-titres permet  d’investir avec des fonds disponible à tout moment sans limite pour les versements. Les plus-values d’un compte-titres sont imposables et sont assujettis aux prélèvements sociaux.

Le Plan d’Epargne en Actions (PEA) est une forme de compte-titres de droit français. Ainsi, il octroie des avantages fiscaux pour les souscripteurs français avec des revenus et des plus-values faiblement exonérés. De plus, le PEA propose une exonération d’impôts dans le cas d’une conservation de PEA durant 5 ans minimum.  Contrairement aux compte-titres, le PEA n’investis que sur des valeurs européennes avec des conditions d’ouverture moins stricte que pour le compte-titres. En effet, aucun montant minimum légal n’est exigé à l’ouverture mais les versements sont plafonnés. En outre, il faut être résident français, être majeur et nous ne pouvons pas posséder plus d’un PEA.

* Les livrets Bancaires

Le livret bancaire est un compte d’épargne rémunérée, dans lequel les fonds sont disponibles à tout instant. Les limites de versements sont élevées et les rémunérations sont attractives à court terme (pour attirer les clients) bien que les intérêts soient fiscalisés. Nombreux sont les livrets bancaires existants, qui sont proposés par les établissements financiers. Le taux d’intérêts varie en fonction d’une enseigne à une autre, avec un rendement entre oscillant entre 0,5 et 5% brut.

En effet, en fonction de chaque établissement nous avons des livrets différents permettant d’optimiser l’épargne des français. Le livret bancaire est ouvert à tous, mais ce sont les établissements qui fixent le plafond de dépôt, qui ne peut être inférieurs à 10€.

Écrire un commentaire

Votre adresse email ne sera pas communiquée. Les champs à remplir obligatoirement sont marqués d’un astérisque.