Article précédent
Article suivant

Les reconversions de la génération 98

21 janvier 2016

Analyse des reconversions d’anciens sportifs : une mine d’or pour choisir la sienne

En début d’année, le site Les Echos publiait un tour d’horizon des reconversions de la génération championne du monde de football en 1998. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elles sont très variées. Tentons d’aller plus loin.

Zidane, Deschamps, Blanc, Viera, Diomede ou encore Guivarc’h, tous ces anciens joueurs sont devenus entraineurs. Chacun à leur rythme et à des niveaux diverses. Mais ils ont gardé cette attache avec le terrain, que beaucoup d’anciens sportifs ont du mal à quitter. Une façon pour eux d’éviter la fameuse « petite mort ». Une façon aussi de transmettre leur passion.

Et il y en a d’autres qui ont quitté les terrains, tout en restant dans le monde du football. Les fameux consultants Lizarazu et Dugarry sont des stars de la télévision française. Alors que Henry fait de même de l’autre coté de la Manche.

Enfin certains ont fait le choix de ne plus faire partie du monde du football. C’est le cas de Thuram notamment, qui s’investit beaucoup dans l’associatif avec une fondation à son nom qui lutte contre le racisme, encore trop présent. C’est aussi le cas de Karembeu et Djorkaff qui gèrent divers établissements commerciaux (notamment des restaurants et d’autres magasins) un peu partout où leurs carrières les a conduit.

Comme on peut le voir, faire partie d’une même génération, avec qui l’on partage beaucoup de choses, n’influence que très peu les reconversions une fois la carrière sportive terminée.

Celle-ci se détermine individuellement, en faisant un travail sur soi important. Celui-ci doit déterminer les motivations futures, les aptitudes à réaliser telle ou telle activité. « Est-ce que je suis capable de rester dans mon milieu et de transmettre ma passion ? ». Savoir transmettre un message est primordial lorsque l’on veut devenir entraineur. Car on peut très bien avoir toutes les connaissances pour diriger une équipe, si l’on ne réussi pas à transmettre aux joueurs, les consignes techniques, les attitudes mentale et physique, alors on éprouvera énormément de difficultés.

De la même manière, il faut être prêt mentalement à quitter un secteur que l’on a toujours connu depuis son plus jeune âge. Et pour faire quoi ?

Bref beaucoup de questions à se poser, calmement, afin d’en savoir plus sur soi, et nos réelles motivations lorsque la carrière sportive se terminera…

En cela Management Sportif est là pour vous guider, vous orienter, bref vous aider. N’hésitez pas à nous contacter pour toutes questions ou demandes !