Article précédent
Article suivant

« Dans l’ensemble, les sportifs de haut niveau sont mal conseillés »

23 février 2016

Ecofoot.fr a eu la chance cette semaine de s’entretenir avec Pierre Nicouleaud, co-fondateur de l’agence Management-sportif.com. Au cours de cette interview, nous sommes revenus sur les spécificités liées à la gestion financière d’un sportif de haut niveau…

Pierre, pouvez-vous vous présenter aux lecteurs d’Ecofoot.fr ?

Je suis diplômé du programme « Création et management d’entreprise » de l’Ecole Atlantique de Commerce faisant partie d’Audencia Group. Je suis également très impliqué dans le milieu associatif, notamment au sein de mon club de football, où j’exerce de multiples fonctions. J’ai eu l’occasion de réaliser de nombreuses missions dans le milieu du sport business (responsable de communication de la Footbreizh Académie, responsable commercial de footamateur.fr …). Enfin, j’ai achevé mes études par l’obtention d’un Master en Management des Organisations Sportives.

En quoi consiste le projet Management-sportif.com ?

J’ai eu l’idée de monter ce projet avec Benjamin Carval, le co-fondateur. Nous nous sommes rencontrés lors de nos études supérieures. Nous souhaitions alors mettre en commun des compétences d’expert en gestion de patrimoine à destination des sportifs avec un réseau permettant un service à 360°.

Nous avons constaté un vrai manque pour les « petits athlètes ». Dans l’ensemble les sportifs de haut niveau sont mal conseillés et leur entourage n’est pas spécialiste dans ce domaine. Grâce à la réunion de nos compétences nous apportons une expertise concernant la gestion de patrimoine et de carrière. Car les 2 sujets sont étroitement liés. Je vous conseille d’ailleurs un très bon article publié dernièrement par L’Equipe sur la dépression des footballeurs après avoir raccroché les crampons…

Au sein de nos activités, nous ciblons principalement les sportifs de haut niveau, tous sports confondus. Et nous souhaitons aussi accompagner les clubs, grâce à des conférences, afin qu’ils forment au mieux leurs joueurs pour gagner en efficacité sur le terrain.

Enfin notre business model est celui de conseillers-courtiers. Nous sommes rémunérés par les partenaires financiers et immobiliers de manière transparente. Cette double casquette de conseiller courtier, nous permet une transparence totale avec nos clients, et est un gage de performance.

Le secteur de la gestion de patrimoine pour sportifs professionnels est-il concurrentiel ?

Attention, il ne faut pas confondre les sportifs professionnels et les sportifs de haut niveau. On compte environ 14 000 sportifs de haut niveau en France mais une minorité est professionnelle. C’est un secteur concurrentiel, mais nous n’avons pas pour ambition d’être banquier ou assureur du client. Nous avons vocation à devenir le conseiller de ceux que nous accompagnons, pour donner une vision globale et stratégique. Nous mettons en place une stratégie de carrière et financière personnalisée. Certains joueurs ont la chance d’avoir un entourage sain et de bon conseil mais ça ne concerne pas une majorité de cas.

Retrouvez l’interview en intégralité sur le site de notre partenaire : Ecofoot !