Comment gérer les primes perçues

Les primes perçues durant votre carrière sportive vous seront peut être nécessaires pour vivre dans le futur. Il est important de bien les placer, sur des supports sûrs et rentables voici les principales solutions à envisager :

GEO0HH5KL9

Ci-dessous, voici une liste des traitements et salaires imposables ou non. Il est important de la garder à l’esprit lorsque vous remplissez votre déclaration d’impôts. Mais aussi lorsque vous signez un contrat avec un club, une fédération, ou n’importe quel organisme, afin de bien calculer votre taux d’imposition en amont.

Sont imposables :

- les salaires, traitements, primes, appointements, émoluments, gratifications, indemnités et autres avantages en nature ;

- les rémunérations de stages dans le cadre des conventions de formation avec le fond national de l’emploi et les allocations des conventions de conversion ou de congés de conversion ;

- toutes les allocations de chômage et de solidarité ;

- les allocations de préretraite, certaines d’entre elles présentant le caractère de pensions ;

- les rémunérations accessoires (commissions, pourboires, étrennes, gratifications de résultat, primes de rendement, de risque, d’éloignement…), les primes de mobilité et de mutation octroyées à la suite d’un déménagement de votre entreprise pouvant bénéficier du régime des revenus exceptionnels ;

- la participation de l’employeur aux contrats collectifs et obligatoires de complémentaire santé.

Sont exonérés :

– certaines rémunérations pour une activité à l’étranger et les suppléments de rémunérations versés aux impatriés, ces personnes installées temporairement en France pour des raisons professionnelles ;

– les remboursements de frais de déplacement et de représentation engagés pour le compte de votre entreprise ;

– les rémunérations allouées à un apprenti, pour la fraction du salaire n’excédant pas le montant annuel du SMIC ;

– les salaires versés aux étudiants effectuant un stage en entreprise et les salaires versés aux enfants âgés de 25 ans au plus sous certaines conditions de montant ;

– les heures supplémentaires sous certaines conditions.